Contes et comptines à lire en ligne

Le signe de la mort

Le signe de la mort, conteLe signe de la mort

Voici un conte collecté par Lady Jane Francesca Wilde, que j’ai pris plaisir à traduire.  Ce récit nous parle des intersignes qui préviennent une personne d’un malheur ou d’une mort prochaine. Je l’offre à votre curiosité. Par ailleurs j’ai aimé cet dessin de Giovanni Rigano qui, selon moi s’accorde bien à ce conte.  Anastasia Ortenzio

——————–

Un jour, une femme faisait paître ses moutons dans la vallée et s’approchant d’un petit ruisseau, elle s’assit pour se reposer lorsque soudain il lui sembla entendre un air de musique très ténu. Elle se retourna et vit une foule de gens qui dansaient et faisaient la fête à quelque distance de là. Elle eut peur et détourna la tête pour ne pas les voir. Mais voilà qu’un jeune homme très pâle à l’aspect étrange, se tenait près d’elle : elle le regarda en tremblant d’effroi.

Qui êtes-vous ? dit-elle enfin, et pourquoi restez-vous à côté de moi?

Vous devriez me connaître, répondit-il, car je suis d’ici. Mais hâtez-vous maintenant et partons, sinon le malheur vous atteindra.

Alors elle se leva et partit avec lui au moment même où la foule cessa de danser et courut vers eux en criant

Revenez, revenez, revenez !

Ne vous arrêtez pas, ne les écoutez pas, dit le jeune homme, et suivez-moi.

Ils coururent, ils coururent jusqu’à ce qu’ils atteignent un tertre.

Nous voilà en sécurité, déclara-t-il, ils ne peuvent pas nous faire de mal ici.

Lorsqu’ils se furent arrêtés, il lui dit à nouveau :

–        Regardez-moi bien en face et dites-moi si vous me reconnaissez maintenant !

–        Non, répondit-elle, vous m’êtes étranger.

–        Regardez à nouveau, dit-il, regardez-moi droit dans les yeux et vous me reconnaîtrez.

Alors elle regarda, et sut instantanément qu’il était l’homme qui s’était noyé l’année précédente, en plein cœur de l’hiver, et les vagues n’avaient jamais rejeté son corps sur le rivage. Alors elle leva les bras et s’écria :

Avez-vous des nouvelles de mon enfant ? Avez-vous vu, ma chère petite blondinette qui m’a été enlevée il y a sept ans, jour pour jour ? Ne reviendra-t-elle jamais plus?

Je l’ai vue dit l’homme, mais elle ne reviendra plus, jamais plus, car elle a mangé de la nourriture de fées. Elle doit maintenant rester avec les esprits sous la mer, elle leur appartient corps et âme. Mais rentrez chez vous à présent car il est tard, et le malheur vous entoure ; qui sait si vous ne la rencontrerez pas plus tôt que vous ne le pensez. 

Alors que la femme tournait son visage vers sa maison, l’homme disparut et elle ne le vit plus. Comme elle atteignait le seuil de sa maison, elle fut paralysée de peur et son corps se mit à trembler entièrement ; elle appela son mari et lui dit que quelqu’un se tenait devant la porte et l’empêchait de passer. Soudain elle tomba visage contre terre, et ne dit plus un mot.

Lorsqu’on la souleva, elle était morte.

FIN



<conte précédent                       conte suivant>

Liste des contes en ligne    ♦Liste des auteurs     ♣Liste des thèmes

Revenir à l’accueil

—————————-

Conçu et proposé par Anastasia Ortenzio, conteuse


PUBLICITE OU PAS DE PUBLICITE?

Malgré les nombreuses sollicitations, je n’insère aucune publicité dans ce blog afin de le rendre agréable à lire. La seule que je m’autorise est celle de mes livres. En les achetant, vous aidez à la recherche, à la traduction de contes inédits et à leur transmission sur ce site.

Livres de mythologie pour les enfants idéalement dès 5/6 ans  (GS et niveau primaire):

Livres de contes

Merci de votre visite et de votre soutien

 

Un commentaire

  1. Un bon conseil : Ne jamais mange la nourriture des fées!

J'aimerais avoir votre avis sur cet article. Laissez une trace de votre passage....

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :