Contes et comptines à lire en ligne

Roman de Renart, Tibert et l’andouille

Tibert et Renart Roman de Renart, legende-et-conte.com

 Roman de Renart, Tibert et l’andouille

 

Résumé : Renart et Tibert le chat trouvent une andouille qu’ils doivent se partager. Tibert réussit à la manger seul aux dépens du pauvre Renart.

 ———————

 

Renart s’étant acoquiné avec Tibert le chat, tous deux battaient un  jour la campagne, à demi-morts de faim, lorsqu’ils découvrirent au bord du sentier une magnifique andouille, laquelle avait du choir du panier de uelque vilain. Renart la saisit le premier.
– Merci à Dieu, beau copain Renart ! dit alors Tibert, mais n’oubliez pas que j’ai droit à la moitié de l’aubaine.
– Comment donc ! dit Renart ; qui veut vous prendre votre part ?  N’avez-vous pas ma parole d’associé ?
– Mangeons donc tout de suite cette andouille, proposa Tibert, qui ne se sentait pas trop rassuré.
– Un peu plus loin, répondit Renart. Ici, nous serions dérangés.
Il prit l’andouille par le milieu, avec ses dents, la laissant pendre de chaque côté de sa gueule, et tous deux se mirent en route.
Voilà une bien vilaine façon de porter cette andouille, lui dit Tibert. Vous la traînez dans la poussière et vous bavez dessus entre vos dents. Je vous avertis que si vous la portez longtemps ainsi, je vous la laisserai toute entière. Moi, je la porterais autrement…
– Et comment donc ? dit Renart.
– Passez-la moi et vous verrez, dit Tibert. Il est juste que je m’en charge, puisque vous l’avez vue le premier.
Renart lui passa l’andouille, songeant qu’il serait vite accablé du poids et moins habile à se défendre. Tibert en fut bien aise ; il prit l’andouille avec grâce, mit l’un des bouts dans sa gueule, la balança et la rejeta légèrement sur son dos.
– Voilà, dit-il, comme il faut la porter : elle ne traîne pas dans la poussière et je ne bave pas dessus d’une manière dégoûtante. Maintenant, nous nous en irons  jusqu’à ce tertre où je vois une croix ; là nous serons bien tranquilles et personne ne pourra nous surprendre. Il partit au grand galop et ne s’arrêta de courir qu’au pied du calvaire.
Renart fut fort irrité quand il comprit la ruse.
– Compère, attendez-moi ! cria-t-il.
Mais Tibert n’avait pas besoin de ses conseils pour savoir grimper. De ses ongles, il se prit à la croix, se jucha lestement dessus et s’assit sur un des bras. Renarty se vit berné.
Tibert, gémit-il, que signifie cela ?
– Tout va bien, dit Tibert ; montez ici et nous mangerons l’andouille.
–  Ce ne serait pas commode, dit Renart, il y a peu de place là-haut  et nous ne pourrions tenir à deux. Puisque  vous ne voulez pas descendre, agissez donc en loyal compagnon : partagez là-haut cette andouille et jetez-moi ma part.
– Ma parole, vous déraisonnez, copain Renart, dit Tibert. Comment osez-vous me demander de jeter à terre une nourriture aussi précieuse ! A mon avis, il est préférable que vous vous en passiez pour cette fois ; mais je vous promets que la première andouille que nous trouverons sera pour vous et que vous ne m’en donnerez pas une miette.
– Allons Tibert ! Jetez-moi un peu de cette andouille ! supplia Renart.
– Fi de gourmand ! dit Tibert. Ne pouvez-vous attendre d’en trouver une autre bien tendre qui sera tout entière pour vous ?
Là-dessus il se mit à manger l’andouille avec tant d’entrain, que Renart en avait les yeux brouillés de larmes.
– Digérez maintenant, mon ami ! dit-il au chat quand il eut fini. Je vous attends en bas pour vous reconduire au logis…
Et il savourait déjà sa vengeance , lorsque des chasseurs montèrent jusqu’au tertre.
– Au goupil ! crièrent-ils en lâchant leurs chiens. Renart fut contraint de détaler, le ventre vide, tandis que Tibert assistait tranquillement à la poursuite, en essuyant ses moustaches.

FIN


  • Auteur : anonyme adapté par Jean Sabran
  • Titre : Tibert et l’andouille (Le Roman de Renart, fabliaux du Moyen-Âge)
  • Illustration : Guy Sabran (mise en couleur par legende-et-conte.com)
  • Coloriage associé : Le chat Tibert et l’andouille

Voulez -vous lire les autres épisodes du Roman de Renart? 

  1. Renart et Chantecler (le coq)
  2. Renart et Brun l’ours
  3. Renart, Ysengrin le loup et le jambon
  4. Renart et Tibert le chat


<conte précédent                      conte suivant>           Retour à l’accueil

——————————————

  Conçu et proposé par Anastasia Ortenzio, conteuse

Incoming search terms:

18 Commentaires

  1. Pouvez vous faire un resumé un peut plu long mais pas trop chargé s’il vous plaît merci

  2. c trs interrésant

  3. excuser-moi je voudrais avoir plusieurs morale en rapport au roman de renart ,Tibert et l’andouille. J’ai déjà essayer d’en trouvé mais je ne vois pas se que je pourrais mettre.S’il vous plait aider-moi.
    Merci.

    • Vous êtes plusieurs à demander la morale de cette fable. Eh bien je laisse les lecteurs vous donner un coup de main. Qu’en pensent-ils? Moi je dirai que quand on s’associe à un escroc on risque de se faire escroquer à son tour. ou… à malin, malin et demi. Qui dit mieux?

    • voir tous les commentaires pour trouver la solution

  4. excuser – moi j’aurais besoin que vous me dites plusieurs morale par rapport au roman de Renart , Tibert et l’andouille s’il vous plait merci.

    🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

  5. Résumer plis long svp

    • Le récit est assez court, faire un résumé plus long équivaudrait à lire quasiment tout le texte. Et puis… ce n’est pas le lieu ici. Nous donnons juste des indications sur le thème et le contenu du conte. Parfois nous le commentons mais ne faisons pas de pédagogie… 😉

    • pour quoi vous pouvez pas dire la légende ou morale

      • chère Lala, à chacune son métier. Moi, je suis conteuse et je ne peux pas me charger de faire ton travail. A moi de proposer des contes sur ce blog, à toi de faire ce que tu dois. Ceci dit si tu regarde plus bas (réponse à Momo) tu verras que d’une certaine manière je réponds quand même à ta demande… il suffit de bien regarder … ou lire! allez la bise! 😉

  6. svp un résumé

    • plus court que ça? Mais c’est un titre que tu cherches!

  7. Super mais plus de photos s’il vous plait !!

    • Ravi que e site vous plaise! Il faut savoir qu’une seule personne nous fournit les illustrations et les contes à titre bénévole. En tant que webmaster je ne me charge que du bon fonctionnement de ce site. N’hésitez pas à nous envoyer des photos et illustrations (libres de droits) si vous en avez.

      • et quelle est la morale svp

        • Eh bien Momo, j’ai l’impression que vous étudiez cela en classe et que tu ne veux pas faire trop d’efforts Bon allez, voici un petit coup de pouce. Selon moi, la morale de cet épisode est qu’il ne faut pas faire confiance à des gens rusés. A malin, malin et demi peut-on dire car chacun pensait tromper l’autre. Donc, méfiance. Petit renseignement au passage : le chat et le renard sont considérés comme les animaux les plus fourbes ; souviens-toi de Pinocchio, par qui fut-il escroque? Par les 2 compère, le chat et le renard, bien sûr!

    • ouai vous avez raison

Vous avez votre mot à dire...

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :