Contes et comptines à lire en ligne

Piccola et le cadeau de Noël de Sara Cône Bryant

conte de Noël de Sara Cöne BryantPiccola et le cadeau de Noël 

Conte de Noël 

de Sara Cône-Bryant

——————————-

 

La petite Piccola vivait avec ses parents dans une pauvre chaumière du sud de la France.
Noël était arrivé et tous les enfants mettaient leurs souliers dans la cheminée.
Quand Piccola apporta son petit sabot pour le mettre dans l’âtre, sa mère secoua tristement la tête.

« Mon petit coeur, lui dit-elle, je ne pense pas que tu trouveras quelque chose dans ton soulier demain. Tu sais bien que ton père a été longtemps malade, si longtemps que nous n’avons plus beaucoup d’argent. Nous n’avons même plus de quoi allumer le feu dans la cheminée pour nous réchauffer et Saint Nicolas ne verra pas de fumée sortir de la cheminée. Il pensera qu’il n’y a personne et il ne descendra pas. Si seulement ton père pouvait trouver une bonne place ! Nous sommes si pauvres ! »

Mais Piccola mit tout de même son petit sabot dans la cheminée en pensant : « J’ai été sage et saint Nicolas est un grand saint ; il n’a pas besoin de voir de la fumée pour savoir que je vis ici. Je suis sûre qu’il peut aider papa à trouver un bon travail ».
Elle arrangea bien le petit sabot et elle alla se coucher.

Dès qu’elle ouvrit les yeux, elle glissa doucement hors de son lit pour ne pas réveiller ses parents. Vite, vite, à petits pas, elle courut à la cheminée et regarda son sabot. Et dans le sabot, aussi vrai que je vous le dis, il y avait un petit moineau, tout apeuré, blotti tout au fond.
Piccola poussa un petit cri de joie qui réveilla son père et sa mère.
Voyez, voyez, leur cria-t-elle, voyez ce que saint Nicolas m’a apporté.

Comment le petit moineau était-il arrivé là ? Je n’en sais rien. Mais ce que je sais, c’est qu’il s’apprivoisa bien vite et devint le fidèle petit compagnon de Piccola.
Et peut-être bien que saint Nicolas lui-même était passé par là car, dès le lendemain, le père de Piccola trouva un bon travail et la joie revint dans la maison.

FIN
———————-

———————-

Note : Autrefois, c’est saint Nicolas qui apportait les joujoux et friandises aux enfants. Il est encore fêté, le 6 décembre,  dans le Nord et dans l’est de la France. Par contre, il semblerait que miss Cône Bryant ait confondu en plaçant l’histoire dans le sud de la France où saint Nicolas ne semble pas être célébré. De plus, dans le conte original de Celia Thaxter, Piccola vit en Italie, ainsi que son nom l’indique (Piccola signifie Petite en italien).

—————-

Cliquez pour :

——————————–

<Conte précédent (pour petits)                                        Conte suivant (pour petits )>

Retour à catégorie contes dès 3 ans                                                    Retour à l’accueil

——————————————

  Conçu et proposé par Anastasia Ortenzio, conteuse

 

 

J'aimerais avoir votre avis sur cet article. Laissez une trace de votre passage....

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :