Contes et comptines à lire en ligne

Perrault Charles : contes à lire en ligne

Contes à lire en ligne de Perrault

Contes à lire en ligne de Perrault proposés par légende-et-conte

Contes à lire en ligne de Charles Perrault

et petite biographie

proposés par legende-et-contes.com


 Petite Biographie de Charles Perrault et liste de ses contes en ligne

Charles Perrault  fut à la fois auteur et collecteur de contes qu’il rassembla dans son recueil : Contes de ma mère l’Oye.

 

Né à Paris le 12 janvier 1628, mort à Paris, le 16 mai1703
Comme le Petit Poucet, Charles Perrault est le septième et dernier enfant d’une famille dont le père est avocat.
Tout jeune il se passionnait déjà pour la littérature et mit « l’Eneide » en vers burlesques, avec deux de ses frères et un ami.
Avocat au barreau de Paris, comme son père, il s’ennuie ferme et change de métier pour devenir (pendant presque dix ans, de 1654 à 1663) commis de l’administration de la recette générale des finances.
Grâce à l’appui de Colbert, ami et protecteur de la famille Perrault, Charles devient responsable de la politique artistique et culturelle de Louis XIV, avec le titre de secrétaire de séance de la Petite Académie puis  comme contrôleur général de la surintendance des bâtiments du roi.
Grâce à son investissement, le monde de la culture reçoit des aides : des pensions sont allouées aux écrivains et savants,  l’Académie de peinture résurgit de ses cendres et l’Académie des Sciences voit le jour. En 1671 Charles Perrault reçoit les palmes de l’Académie Française.

En 1687, Perrault lit à l’Académie un poème[1] où négligeant les anciens auteurs classiques tels  Homère,  il glorifie les auteurs de son siècle. C’est le début d’une querelle dite « des Anciens et des Modernes » à laquelle prendront part Boileau, Racine… Perrault lui, reste chef de file des Modernes. Une lutte féroce s’engage entre Boileau et Perrault, dont les armes s’affutèrent sous forme de dialogues, épigrammes et autres publications.

—————

Le recueil de contes.

A l’époque la mode était aux contes et les membres de la haute société se divertissaient en allant assister aux veillées populaires pour collecter les histoires qui s’y racontaient.
Perrault, qui dans les salons mondains fréquentait ce beau monde, s’inspire de récits de nourrices aussi bien que d’ouvrages littéraires, et écrit des contes destinés à l’enseignement de jeunes enfants (dit-il), dont l’épilogue est une morale. Celle-ci souligne la valeur qu’illustre le conte, un peu à la manière des Fables de la Fontaine.
En 1697, paraît un petit volume : «Contes de ma mère l’Oye, ou Histoires et contes du temps passé» que Charles signe du nom de son fils Pierre Perrault d’Armancourt. Le succès est immédiat et perdure de nos jours encore.
Certains ignorent que de nombreux contes furent écrit en vers et que le premier écrit en prose fut « La belle au bois dormant »
Si nous relisions les contes de Perrault dans leur texte d’origine, nous serions surpris de réaliser à quel point les médias et les récits pour la jeunesse se sont éloignés, détail après détail du propos de Perrault. Parfois d’autres versions (comme celles de Grimm, de Boccace … et surtout de Walt Disney) brouillent les pistes.
Ainsi nous verrons qu’il n’y a jamais eu de baiser avant le réveil de la Belle au Bois dormant, que le Chaperon rouge finit bien ses jours avec sa grand-mère dans le ventre du Grand Loup (brrr), et qu’il n’y a aucun doute sur la pantoufle de Cendrillon, elle était bien en verre ( la délicatesse du pied était ainsi mise en vitrine…).

Des contes seront ajoutés progressivement. Pour l’instant vous pourrez trouver les contes à lire en ligne suivants tirés du recueil de  Contes de ma Mère l’Oye.

Cliquez surle titre pour lire le conte de vote choix.

  1. – Barbe Bleue
  2. – Cendrillon
  3. Le Chat Botté ou le Maître Chat
  4. Les fées 
  5. – Peau d’âne
  6. – Le Petit Chaperon Rouge
  7. – Petit Poucet

[1] « Le siècle de Louis le Grand »

 

Incoming search terms:

5 Commentaires

  1. trop bien

  2. C’est nul, y’as pas la Belle au bois dormant!!!! NULLLLLLLLLLLLLLLLLLLL!!!!!

Vous avez votre mot à dire...

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :