Contes et comptines à lire en ligne

La mère morte, conte russe fantastique

La mère morte Afanassief, legende et conte.com

La mère morte, conte russe fantastique ©

W. R. S. Ralston d’après Afanassief

________________

Résumé. Une femme morte en couches revient chaque nuit pour allaiter son enfant 

________________

Dans un village vivaient un homme et une femme ; il vivaient heureux, tranquilles et amoureux. Tous leurs voisins les enviaient, et les braves gens se réjouissaient à leur vue. La femme mit au monde un fils, mais elle mourut juste après sa naissance. Le pauvre moujik ne cessait de gémir et de pleurer. Il se désespérait pour le bébé : comment allait-il le nourrir à présent? Comment pourrait-il l’élever sans sa mère ? Il fit pour le mieux et embaucha une vieille femme afin qu’elle veille sur lui. Seulement, il se passa quelque chose d’incroyable ! Pendant toute la journée, le bébé refusait de manger et ne faisait que pleurer ; impossible de le calmer de quelque façon que ce soit. Mais, durant une bonne partie de la nuit, il était si silencieux et il dormait si paisiblement qu’on on avait l’impression qu’il n’était pas là.

« Qu’est-ce que cela veut dire ? » pensa la vieille femme. « Je crois que je vais rester éveillée cette nuit et peut-être découvrirai-je ainsi ce qui se passe ».

Bien, à minuit pile, elle entendit quelqu’un ouvrir doucement la porte et aller vers le berceau. Le bébé devint tout calme, exactement comme s’il avait eu sa tétée.

La nuit suivante, il se passa la même chose et la troisième nuit aussi. Alors elle en parla au moujik. Il appela ses proches et ils tinrent conseil. Ils décidèrent ceci : ils allaient rester éveillés une certaine nuit et découvrir qui venait allaiter l’enfant. Donc, quand vint le crépuscule, ils se couchèrent tous sur le sol et à côté d’eux, ils mirent une bougie allumée dans un pot de terre.

A minuit, la porte de la maison s’ouvrit. Quelqu’un s’approcha du berceau. A nouveau, l’enfant se calma. A ce moment, un des proches de la famille brandit la lumière. Ils regardèrent et virent la mère morte, dans les mêmes vêtements qu’elle portait lorsqu’elle avait été enterrée. Elle était agenouillée près du berceau au-dessus duquel elle se penchait, et elle donnait son sein mort à l’enfant pour l’allaiter.

A l’instant où la lumière éclaira la maison, elle se leva, regarda tristement son petit et sortit de la chambre sans un bruit, sans dire un mot à personne. Tous ceux qui la virent, restèrent un moment frappés de stupeur, ils découvrirent ensuite que le bébé était mort.

FIN

——————–

  •  Auteur : W. R. S. Ralston : « Russian Fairy Tales, A Choice Collection of Muscovite Folk-lore” d’après Afanassief (voir note de l’auteur)
  • Traduction  : ©Anastasia Ortenzio
  • Illustration : Picasso, la mère allaitant.
  • Genre : Conte fantastique, les vivants et les morts

Note de l’auteur

Conte tiré de : Afanasief , VI . p. 325 . Wolfs  » Niederländische Sagen », n ° 326 , cité dans de Thorpe  » Mythologie du Nord,  » i . 292 . 

Dans « The Minstrelsy of the Scottish Border” vol. ii. p. 22, V. Scott mentionne  l’histoire d’un veuf qui se croyait hanté par sa femme morte. Pour prouver son identité, le fantôme allaita son enfant qui était vivant.

Note de la traductrice

. Le moujik est le paysan russe.

. Le thème de l’être de l’Autre Monde (spectre, fantôme ou fée… ) venu nourrir ses enfants est assez répandu en Europe.  Boccace en fait mention dans son Décameron, mais en France nous avons aussi  (entr’autres) notre chère Mélusine dont le mari Raymondin ne tint pas parole. Se changeant en serpente, elle s’envola par la fenêtre mais revint chaque nuit allaiter ses deux derniers nés.

—————————–

 ♥Liste des contes     ♦Liste des auteurs     ♣Liste des thèmes


<conte précédent                                                               conte suivant>

Retour à la catégorie contes            Retour à l’accueil

——————————————

  Conçu et proposé par Anastasia Ortenzio, conteuse


PUBLICITE OU PAS DE PUBLICITE?

Malgré les nombreuses sollicitations, je n’insère aucune publicité dans ce site afin de le rendre agréable à lire. La seule publicité que je m’autorise est celle des livres que je publie. Vous pouvez soutenir mon travail en les achetant auprès des libraires ou en ligne chez les éditeurs (suivre le lien). Vous aiderez ainsi à la recherche, la traduction de contes inédits et à leur transmission sur ce site.

Livres de mythologie pour les enfants dès 5/6 ans (idéal pour CP et niveau primaire) :

Livres de contes

Merci de votre visite et de votre soutien

 

Incoming search terms:

2 Commentaires

  1. A dire que les contes ne sont appréciés que par les enfants, je suis un enfant de 53 ans et J’adore!!!, tout simplement MAGNIFIQUE!

    • c’est vrai que je trouve aussi ce conte très touchant! Merci Azzou de partager votre émotion!

Vous avez votre mot à dire...

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :