Contes et comptines à lire en ligne

Le samurai

 Le SamuraiLe samurai, conte en ligne

Conte japonais

 

Résumé : Un samurai vantard défie un autre samurai au combat. Mais ce dernier n’utilise pas d’armes…

 

Il était une fois un samurai dont la sagesse était connue dans tout le Japon. Il avait depuis longtemps vaincu la peur de la mort et il respectait non seulement les sept vertus du code des samurai, mais aussi bien d’autres codes d’honneur et de bienveillance.

Un jour, il avait pris un bateau pour rendre visite à un ami, dans une île lointaine. C’était un bateau à rames conduit par un batelier qui faisait régulièrement la traversée entre les différentes îles baignées par le lac. La barque était remplie de passagers et parmi eux se trouvait un samurai qui fanfaronnait : avec force gestes et déclamations, il décrivait ses fabuleux exploits. Il parlait haut et fort, de sorte que tous puissent l’entendre proclamer ses incroyables aventures et ses extraordinaires combats desquels il sortait toujours vainqueur. Vraiment il n’existait de plus grand admirateur des ses hauts-faits, que lui-même.  Les passagers poussaient des cris d’admiration ou de crainte selon l’anecdote racontée, seul un homme assis dans un coin semblait se désintéresser de ce qui se passait.

Le vantard s’en aperçut et vexé, s’approcha de l’homme. C’était un samurai, lui aussi.

–          Pourquoi ne dites-vous rien, demanda le vantard, vous êtes un samurai comme moi, vous devriez me soutenir, m’encourager et peut-être renchérir en racontant vos propres exploits!

–          Je ne dis rien parce que je n’ai rien à vous dire, répondit l’homme calmement. Je ne suis pas un adepte des armes, nous ne sommes pas de la même école. Mon école est une école sans armes.

–          Vous plaisantez, se moqua le vantard en désignant le sabre et l’arc que l’homme portait. Dans ce cas, pourquoi avez-vous des armes ?

–          Je ne porte pas des armes pour tuer, mais pour me rappeler que je dois me débarrasser de l’égoïsme et de l’orgueil.

Le vantard se sentit insulté par cette réponse inattendue. Il réagit promptement :

–          Quelle naïveté ! Vous ne pensez quand même pas pouvoir me vaincre sans armes ?

Dans son coin, le samurai eut un sourire mais ne répondit rien. Cela rendit le vantard encore plus furieux.

–          Puisque c’est ainsi, mesurons-nous. Accostons et allons nous battre sur l’île que nous voyons là-bas ! Dit-il.

–          Cette île est très peuplée, en nous battant nous risquons de blesser quelqu’un. Allons plutôt sur une île déserte. Répondit le samurai.

Le vantard accepta ainsi que le batelier qui dirigea l’embarcation vers une île déserte. Tous les passagers étaient curieux de voir le spectacle qui s’annonçait passionnant.

Le bateau accosta. Rempli de fougue et de désir de montrer son adresse, le vantard sauta sur la rive le premier.

Le calme samurai se leva, sortit tranquillement ses armes de leur fourreau et les remit au batelier. Puis avec une rapidité exceptionnelle, il saisit la rame de celui-ci et l’appuyant sur le bord de la rive, d’un coup énergique, il fit reculer le bateau qui fila tout droit jusqu’au milieu des flots.

Ahuri le vantard regardait le bateau s’éloigner.

–          Viens te battre, lâche ! Criait-il. Tu as peur, tu me crains, viens te battre !

Mais le samurai dans la barque souriait et lui faisant un signe de la main lui cria :

–          Voilà comment est mon école sans armes.

FIN

—————–

Auteur : Martin Dugaux, d’après un conte traditionnel.

Illustration : Anastasia Ortenzio

Lieu de collectage : Japon

Conte de sagesse.

Coloriage associé à ce conte : coloriage le samurai

Commentaire : Les samurai avaient un code d’honneur très strict. Les 7 vertus fondamentales des samurai sont : l’honnêteté (gi), le courage (you), la bienveillance (jin), la droiture (rei), la sincérité (makodo), l’honneur (meijo) et la loyauté (chugai).

——————————————

<Conte précédent                                    Conte suivant>

Désirez-vous lire un autre conte en ligne? Nous vous proposons Barbe Bleue de Charles Perrault

 

Incoming search terms:

3 Commentaires

  1. super histoire

  2. Je viens de finir un livre sur les contes Zen. J’aime beaucoup cet état d’esprit ce qui fait que j’ai commencé à lire un livre sur l’esprit Zen, qui est difficile à expliquer comme dit l’auteur.

  3. c’est une histoire de sa gesse mais qui est drôle. C’est rare!

Vous avez votre mot à dire...

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :