Contes et comptines à lire en ligne

Le potage dans un oeuf, conte celte de Joseph Jacobs

la soupe dans un oeuf-rougeLe potage dans un oeuf

conte celte de Joseph Jacobs

————-

(L’œuf qui révéla des changelins).

 Résumé Des gobelins s’emparent des jumeaux d’un couple et les remplacent par leurs propres enfants. La femme remarque que les bébés ne grandissenet pas. Suivant les conseils d’un sage, elle  fait cuire de la soupe dans un oeuf, subterfuge grâce auquel la supercherie sera révéle. La femme se débarrassera des changelins et récupèrera ses enfants.

 ——————

A Treneglwys il y a une maison connue sous le nom de Twt y Cymrws à cause de l’étrange conflit qui y prit naissance.

Autrefois un homme et sa femme y vivaient. Ils avaient eu des jumeaux que la femme allaitait avec tendresse. Un jour, une voisine qui habitait assez loin l’appela.

Elle n’aimait pas beaucoup l’idée d’y aller en laissant ses petits tout seuls dans une maison isolée, d’autant plus qu’elle avait entendu dire que le petit peuple hantait les environs.

Eh bien, elle y alla et revint aussi vite qu’elle put, mais sur le chemin du retour, vers midi, elle prit peur en voyant de vieux gobelins en jupon bleu qui croisaient sa route.  Alors elle courut à la maison, mais elle trouva ses deux petits dans le berceau et tout semblait être comme avant .

Mais au bout d’un certain temps, les braves gens commencèrent à penser que quelque chose n’allait pas, car les jumeaux ne grandissaient pas.

L’homme dit : « Ce ne sont pas les nôtres. »
La femme dit : «Et à qui seraient-ils donc ? »

Et ainsi démarra le grand conflit qui donna son nom à la maison.

CHANGELINS la soupe dans un oeuf conte en ligneCela attrista la femme, aussi un soir, elle décida d’aller rendre visite au Sage de Llanidloes, car il connaissait toute chose et il saurait lui dire ce qu’il fallait faire.

Elle alla donc à Llanidloes et raconta tout au Sage. Le temps de la récolte du seigle et de l’avoine arrivait, de sorte que le sage lui dit: «Lorsque tu prépareras le dîner pour les moissonneurs, nettoie bien ​​la coquille d’un œuf de poule et fais y  bouillir du potage, puis prends-le et va vers la porte comme si tu allais apporter leur dîner aux moissonneurs.  Alors écoute si les jumeaux disent quelque chose. Si tu les entends parler de choses qui dépassent l’entendement des enfants, reviens sur tes pas, prends-les et jette-les dans les eaux du lac Elvyn. Mais si tu n’entends rien de remarquable, ne leur fais rien. »

Quand vint le jour de la récolte, la femme fit tout ce que le Sage lui avait conseillé. Elle mit la coquille sur le feu puis elle la prit, alla à la porte et elle se tint derrière.  Elle resta là tendant l’oreille. Alors elle entendit un des enfants dire à l’autre :

« Le grain avant le chêne, ça, je connaissais,
et l’œuf avant la poule,
Mais un potage cuit dans une coquille d’œuf
Comme dîner pour les moissonneurs,
Ça, je n’avais jamais vu. »

Alors elle rentra dans la maison, saisit les enfants et les jeta dans le lac Llyn. Alors des gobelins avec pantalons bleus vinrent et sauvèrent leurs petits et la mère récupéra ses propres enfants et c’est ainsi que le grand conflit prit fin.

FIN

———————

Auteur : Joseph Jacobs, dans « Contes de fées celtiques »
Traduction : Anastasia Ortenzio
Illustrations :

  • Oeuf dans la main : Anastasia Ortenzio
  • Jumeaux dans le berceau : John D. Batten, mise en couleur : légende-et-conte

——————

Note De nombreuses légendes françaises parlent d’enfants remplacés au berceau par les enfants des fées ou du petit peuple qu’on appelle elfes, gobelins ou nains. Les enfants que le petit peuple échange contre les enfants d’humains, sont appelés « changelins ». Les frères Grimm ont collecté un conte similaire que vous pourrez retrouver sur ce site sous le titre  « Le changelin« .

Lire l’étude de Emmanouela Katrinaki sur les Changelins : « Les femmes, les fées et leurs enfants »

<conte précédent           conte suivant>          Retour à l’accueil

5 Commentaires

  1. Bonjour
    je suis enseignante et prépare mes cours pour la rentrée prochaine. Le thème général sera « les herbes qui nourrissent, soignent, guérissent et empoisonnent ». Je cherche donc des contes que je puisse faire lire à mes élèves dans ce cadre. Votre conte me plait beaucoup et je serais ravie de pouvoir l’obtenir.
    Cordialement
    Fabienne Toder

    • pas de problème : cliquez sur l’icône de l’imprimante juste à côté des icônes de partage facebook, twitter etc… Bonne rentrée

  2. Merci beaucoup pour tous ces généreux partages!

  3. en quoi ce conte relève-t-il du qualificatif « celte » ?

    • Joseph Jacobs a collecté et édité des contes dont « le potage dans un oeuf » sous le titre « Contes de fées celtiques ». Nous en avons traduits quelques uns dont « les Femmes à cornes » et « Conn La et la fée« . Si ces deux derniers correspondent davantage aux contes celtiques « classiques » « Le potage dans un oeuf » reprend le conte en le situant dans une région aux noms celtisants afin d’en ancrer la légende. De toutes façons ce n’est pas à nous de mettre le titre du recueil en doute. Le motif des changelins – bébés échangés par les fées ou par le petit peuple – existe dans plusieurs régions de France. Ces motifs sont répertoriés et indexés dans l’Atlas des motifs mythologiques de France édité par le Bulletin de Mythologie Française. (Lire les contes de Joseph Jacobs déjà traduits et mis en ligne ici)

J'aimerais avoir votre avis sur cet article. Laissez une trace de votre passage....

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :