Contes et comptines à lire en ligne

Le frère de Jean Malpropre, Sarah Cône-Briant

le-frère-de-Jean-Malpropre legende-et-conte.com 

Le frère de Jean malpropre

Sarah Cône-Briant

 Résumé :  Jean Malpropre laisse tout traîner jusqu’au jour où il rencontre son frère…

—————–

Il y avait une fois un petit garçon qui était si désordonné qu’on l’appelait Jean Malpropre. Il laissait ses livres traîner sur le plancher et mettait ses bottines crottées sur la table ; il fourrait ses doigts dans les confitures et renversait l’encrier sur son tablier neuf. Jamais on n’avait vu pareil désordre.
Un jour, la fée Soigneuse entra dans la chambre de Jean, et si vous aviez vu la figure qu’elle fit !
– Ça ne peut pas continuer comme ça, dit la fée. Il n’y a pas de fin à votre désordre. Allez dans le jardin et jouez avec votre frère.
– Je n’ai pas de frère, répondit Jean
– Oh ! si, vous en avez un, dit la fée. Peut-être que vous ne le connaissez pas, mais il vous reconnaîtra bien, lui. Allez dans le jardin et attendez-le. Il viendra certainement.
– Je ne sais pas ce que vous voulez dire, fit Jean ; mais il descendit tout de même au jardin et commença à jouer avec la boue.

Bientôt, un petit écureuil sauta par terre, remuant sa jolie queue touffue.
– Est-ce vous qui êtes mon frère ? demanda le petit garçon.
L’écureuil le toisa du haut en bas.
– Eh bien ! j’espère que non, dit-il. Ma fourrure est bien brossée, mon nid proprement fait et mes enfants sont très bien élevés. Pourquoi est-ce que vous m’insultez avec votre question ?

Il sauta sur un arbre, et Jean Malpropre attendit.
Un petit rouge-gorge arriva en sautillant.
– Êtes-vous mon frère ? demanda Jean.
– Non, vraiment ! fit le rouge- gorge. Il y a des gens d’une impertinence !… Vous ne trouverez personne d’aussi soigné que moi dans tout le jardin, mon cher. J’ai passé toute la toute la matinée à lisser mes plumes, et je voudrais que vous voyiez ma femme couver nos oeufs ! Ils sont si doux et si propres ! Votre frère, en vérité ! Vous n’y pensez pas ! Il hérissa ses plumes, et s’envola, et l’enfant attendit.

Un peu après, arriva un beau chat angora. Il avançait avec précaution pour ne pas se salir les pattes.
– C’est vous qui êtes mon frère ? demanda le petit le petit garçon.
– Allez vous regarder dans la glace ! répartit le petit chat avec hauteur. Depuis ce matin, je me lèche au soleil, et on voit bien que vous ne vous lécher pas, vous ! Il n’y a personne de votre espèce dans ma famille, je suis heureux de vous le dire. Il fit le gros dos et s’en alla, et Jean se sentit assez déconcerté.

Bientôt après, un cochon arriva en trottant. Jean Malpropre n’avait envie de rien lui demander, mais le cochon n’attendit pas longtemps.
– Bonjour, frère, grogna-t-il.
– Je ne suis pas votre frère, dit l’enfant.
– Oh ! que si, dit le cochon. J’avoue que je ne suis pas très fier de vous, mais on reconnaît partout les membres de notre famille. Venez vite ; nous irons prendre un bon bain dans la mare, et nous rouler sur le fumier.
– Je n’aime pas aller vers le fumier, dit Jean.
– Racontez ça aux poules, voulez-vous ? dit le cochon.
Regardez vos mains et vos pieds, et votre tablier ! Venez, allons ! Nous aurons du bon temps, et vous pourrez avoir de la lavasse et du son pour dîner, s’il en reste.
– Je ne veux pas de lavasse ! cria Jean, et il se mit à pleurer.
Juste à ce moment, arriva la fée soigneuse.
– J’ai tout rangé et tout nettoyé, dit-elle, et il faudra que cela reste ainsi, à présent. Voulez-vous allez avec votre frère ou venir avec moi et apprendre à être propre ?
– Avec vous ! avec vous cria Jean en s’accrochant à la robe de la fée.
– Tant mieux ! grommela le cochon, c’est une petite perte. Il y aura davantage de lavasse pour moi ! Et il s’en retourna.
FIN

Un commentaire

  1. Superbe histoire pour apprendre la propreté !
    Je suis animatrice théâtre au Maroc où je compte cette année animer un atelier conte des 6 continents avec des touts petis (2/3 ans). J’aimerais travailler sur ce conte pour la partie Europe. Est-il possible d’en avoir une copie que je puisse imprimer ?
    Merci d’avance pour votre réponse et votre site !
    Amicalement, Isabelle

    Réponse : j’ai répondu par mail. Bonne reprise, Mandragore

Vous avez votre mot à dire...

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :