Contes et comptines à lire en ligne

La belette et son mari, conte de randonnée

 

La belette conte à lire en ligne de Edouard LaboulayLa belette et son mari

 conte de randonnée

 de Edouard de Laboulay

Résumé : Belette cherche les meilleures couches pour son bébé, celle en peau d’éléphant. Du ver de terre à l’éléphant, elle aura la peau de tous ceux qu’elle rencontrera.

 ——————-

Dame Belette mit au monde un fils, alors  elle appela son mari et lui dit :

«Va me chercher des langes comme je les aime et apporte-les-moi

Le mari écouta les paroles de sa femme et lui dit :

Quels sont ces langes que tu aimes? Et la Belette répondit:

Ce sont les langes en peau d’Éléphant, ce sont celles-là que je veux!

Le pauvre mari resta stupéfait de cette exigence et demanda à sa chère moitié si, par hasard, elle n’aurait point perdu la tête ; pour toute réponse, la Belette lui mit l’enfant sur les bras et elle partit aussitôt.

Elle alla trouver le Ver-de-terre et elle lui dit :

Compère, ma terre est pleine de gazon, aide-moi à la remuer.

Dès que le Ver-de-terre si mit à fouiller, la Belette appela la Poule:

  • Commère, lui dit-elle, mon gazon est rempli de vers, nous aurions bien besoin de votre secours.

La belette et son mari, conte à lire en ligne de Edouard Laboulay

La Poule courut aussitôt, mangea le Ver et se mit à gratter le sol.

Un peu plus loin, la Belette rencontra le Chat :

Compère, lui dit-elle, il y a des Poules sur mon terrain; en mon absence, vous devriez faire un tour de ce côté

Un instant après, le Chat avait mangé la Poule.

Tandis que le Chat se régalait de la sorte, la Belette dit au Chien:

Patron, laisserez-vous le Chat en possession de ce domaine?

Le Chien, furieux, et ne voulant pas qu’il y eût en ce pays d’autres maîtres que lui, courut étrangler le Chat.

Le Lion passa par là, la Belette le salua avec respect :

Monseigneur, lui dit-elle, n’approchez pas de ce champ, il appartient au Chien!  Sur quoi le Lion, plein de jalousie, fondit sur le Chien et le dévora.

Ce fut le tour de l’Éléphant: la Belette lui demande son appui contre le Lion; l’Éléphant entra en protecteur sur le terrain de celle qui l’implorait. Mais il ne connaissait pas la perfidie de la Belette, qui avait creusé un grand trou et l’avait recouvert de feuillage. L’Éléphant tomba dans le piège et se tua en tombant; quant au Lion, il avait eu peur de l’Éléphant, et il sauva dans la forêt.

La Belette alors prit la peau de l’Éléphant et la porta à son mari. Elle lui dit :

Je t’ai demandé la peau de l’Éléphant; avec l’aide de Dieu, je l’ai eue, et c’est moi qui te l’apporte.

Le mari de la Belette ne pensait pas que sa femme était plus maligne que toutes les bêtes de la terre; encore moins avait-il imaginé que la dame était plus rusée que lui. Il le comprit alors, et voilà pourquoi nous disons aujourd’hui: Il est aussi rusé que la Belette.

L’histoire est finie.



——————————–

 <Conte précédent                               Conte suivant>                        Retour à l’accueil

——————————————

  Conçu et proposé par Anastasia Ortenzio, conteuse

——————————–

Incoming search terms:

J'aimerais avoir votre avis sur cet article. Laissez une trace de votre passage....

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :