Contes et comptines à lire en ligne

Atlas mythologique de Saône-et-Loire

Atlas mythologique de Saône-et-Loire

Atlas Mythologique de Saône-et-Loire

 

L’ Atlas mythologique de Saône-et-Loire, revue d’une centaine de pages (format A4) est un inventaire du légendaire de Saône-et-Loire, département étudié pour l’Atlas Mythologique de la France (à ce jour une dizaine de départements ont été examinés et indexés).

Chaque légende est répertoriée et classée dans une des 25 rubriques que comporte cet Atlas : géants, fées, dames blanches, sorcellerie, diables, monuments extraordinaires, sources, plantes etc. Chaque motif mythologique repéré dans le récit est étudié et ensuite indexé d’après le Motif-index of Folk-Litérature de Stith Thomson étendu aux contes-types de Delarue-Tenèze.

Six cartes détaillées  complètent le dossier en indiquant précisément les lieux mythologiques porteurs de légendes, grâce à des icônes thématiques : on peut ainsi aisément repérer les sites intéressants selon une thématique choisie (les pierres levées par exemple). Les cartes ont été réalisées par Jean-Marc Belot et Martine Genevois et reprennent en détail les arrondissement d’Autun, de Chalon-sur-Saône, de Saône-et-Loire, de Mâcon, de Louhans et de Charolles.

Détail de la carte mythologique de Châlons sur Saône

Sites mythologiques de l’arrondissement de Châlons sur Saône (Détail). Propriété de la Société de Mythologie Française

Des photos et illustrations émaillent agréablement les résumés des récits qui sont tous référencés : une bibliographie est fournie en fin d’ouvrage.

Cet ouvrage est le résultat de plusieurs années de travail mené par la « Commission Atlas »[1], équipe constituée d’une dizaine de chercheurs dirigée par le Professeur Claude Gaignebet au sein de la Société de Mythologie Française.

Et avant de vous quitter, pour vous mettre en bouche voici un petit récit (sans les indexations) :

 Arrodissement d’Autun

A Blanzy, dans une maison en ruine on apercevait une forme blanche, enveloppée dans un long voile blanc, qui descendait lentement l’escalier et s’engouffrait dans les corridors avec un tintamarre terrifiant, une galopade effrénée. Dans la nuit du 4 février 1895, Jean, ouvrier mineur, se rendait à son poste. Passant devant la  maison hantée, il vit la Dame blanche qui l’arrêta : « Ne va pas plus loin, un grand malheur t’attend », lui dit-elle, Jean rebrousse chemin, rentre à la maison et apprend qu’une explosion de grisou a eu lieu au puits Cinq Sous, faisant de nombreux morts.

Anastasia Ortenzio

[1] L’expertise pour les indexations des motifs des faits légendaires de la Saône-et-Loire a été effectuée par les membres suivants de la «Commission Atlas » :  Jean-Marc Belot, Christian David, Claire Dequeker, Claude Gaignebet, Martine Genevois, Pierre Glaizal, Jeanne-Marie Lascaux, Jean-Pierre Martin, Anastasia Ortenzio, Marcel Turbiaux, Martha van der Horst.

————————-

Pour commander ce numéro spécifique ou s’abonner au Bulletin de la Société de Mythologie Française  contactez : Philippe Lherminier :  phlherminier@wanadoo.fr

Voir les tarifs : – http://www.mythofrancaise.asso.fr/4_bullet/TARIFS%202014%20.pdf

———————–

<Livre précédent                       Livre suivant>

Revenir à la catégorie « Livres »                                                Revenir à l’accueil

——————————————–

Vous avez votre mot à dire...

error: Ce contenu appartient à © Légende-et-conte.com Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (une dizaine de lignes) en citant bien évidemment la source. Si vous souhaitez utiliser l’intégralité de l’article, merci de nous contacter.
Site Protection is enabled by using WP Site Protector from Exattosoft.com
%d blogueurs aiment cette page :